On délaisse pour un temps les LD du dimanche et on pense ...

A tous les papas  presents ou disparus,les nôtres et ceux que sont devenus nos enfants,un peu de nostalgie et beaucoup d'espoir 

Comme Esyram dans son message d'aujourd'hui 

*une pensée en images

 photo-dessin

P1040531

la main d'un papa pour guide dans un monde un peu trouble

*et quelques mots (et non des moindres ;) )

le début d'un poème du grand Victor, ecrit dans une douloureuse circonstance mais dont nous ne retiendrons que le thème lumineux

"Elle avait pris ce pli dans son âge enfantin

de venir dans ma chambre un peu chaque matin

je l'attendais ainsi qu'un rayon qu'on espère

elle entrait et disait:Bonjour,mon petit père

prenait ma plume,ouvrait mes livres,s'asseyait

sur mon lit,dérangeait mes papiers et riait

puis soudain s'en allait comme un oiseau qui passe.

Alors, je reprenais,la tête un peu moins lasse

mon oeuvre interrompue et tout en écrivant

parmi mes manuscrits,je rencontrais souvent

quelque arabesque folle et qu'elle avait tracée

et mainte page blanche ,entre ses mains froissée

où, je ne sais comment,venaient mes plus doux vers...

******

merci Esyram pour m'avoir fait connaître cette jeune peintre clic Snezhana Soosh

merci Victor pour avoir si bien traduit la relation père et enfant dans tes vers si fluides!

Bonne fête Messieurs les papas ! 

A plus !